B i o g r a p h ie

Gaëlle Mallada fait ses débuts a l’Opéra de Lille en 2012 dans Cendrillon de Massenet puis la saison suivante dans Jenufa de Janacek. En 2013, on peut l’entendre à l’Opéra de Toulon dans le rôle d’Hortense dans Zorba le Grec de Theodorakis ainsi que dans le rôle de la Troisième Dame dans Die Zauberflöte à l’Opéra de Bordeaux. La même année, on la retrouve dans le Medium de Menotti dirigé par Jerôme Devaud avec le Forum Sinfonietta Ensemble au festival de Sédières. En 2015, Gaëlle Mallada tenait le rôle principal de Cenerentola a l’Opéra de Limoges dans une mise en scène de Sandrine Anglade et jouait Chérubin dans Le Nozze di Figaro. On a également pu l’entendre dans des programmes sacrés tels que le Requiem de Mozart avec l’ensemble orchestral de la Mayenne dirigé par Yves Parmentier et l’orchestre des Hôpitaux de Paris en l'église de La Madeleine.

Elle se produit en 2016 avec l'ensemble l'Astrée sous la direction de Giorgio Tabacco dans un programme de Cantates de Vivaldi lors du Festival de Turin et avec la Fabrique Opéra de Bordeaux dans Carmen de Bizet où elle interprète Mercédès au printemps 2017. Elle a également eu le grand plaisir de chanter la magnifique partie de mezzo solo dans la Petite Messe Solennelle de Rossini a l'Opéra de Bordeaux dirigée par Salvatore Caputo.

Gaëlle Mallada est agrégée de Musique. Après ses études universitaires à Toulouse, elle s’est formée au chant auprès de Lionel Sarrazin au Conservatoire de Bordeaux. On a pu l'entendre récemment dans la Grande messe en ut de Mozart à la cathédrale de Bordeaux et à nouveaux dans Mercédès à Strasbourg avec l'orchestre du Rhin sous la direction de Luigi Bibiloni. Elle participe à la création et à l'enregistrement pour Skarbo de La passion du Christ selon Saint-Jean de Frédéric Ledroit en juillet 2018. Elle vient de chanter dans le cadre du festival Toulouse les orgues, un programme de motets spirituels autour de Schütz et Monteverdi. On a pu l'entendre cet été à l'abbaye de Sylvanès dans la Petite Messe solennelle de Rossini dirigée par Bernard Tétu, lors festival Claviers en pays d'Auch dans un récital de musique italienne autour des étoiles en 1620 avec les Musiciens du Parnasse ainsi qu'au festival Musique en Côte de Nacre dans la 9ème symphonie de Beethoven et Elias de Mendelssohn dirigés par Carlos Dourthé.

© 2023 par Musique Classique. Créé avec Wix.com

  • w-facebook
  • Twitter Clean
  • w-youtube